Site officiel de la Commune d'Argentine Site officiel de la Commune d'Argentine Site officiel de la Commune d'Argentine
Site officiel de la Commune d'Argentine

L'EGLISE SAINT JEAN BAPTISTE

Reconstruite en 1632 sur les ruines de l'ancienne Église du Château des Évêques, et grâce à l'apport financier de Pierre Antoine de Castagneri, elle a été agrandie en 1894 puis restaurée après les bombardements de la seconde guerre mondiale.

Le portail, édifié en 1636 est classé Monument historique. Son très bel encadrement en fonte moulée, orné de rinceaux et de feuillages, porte l'emblème des Castagneri de Châteauneuf : un châtaigner, entouré de leur devise en latin : pasco bonos pungoque malos soit "je nourris les bons et je pique les méchants" (c'est la châtaigne qui parle !).

A l'intérieur, une dalle funéraire et plusieurs inscriptions rappellent l'importance de cette illustre famille qui traitait dans les hauts-fourneau d'Argentine le minerai extrait des mines des Hurtières.

Église Argentine Portail Église Argentine

 

LA TOUR DU CHATEAU DES EVEQUES

Cette Tour, aujourd'hui au centre du cimetière, est le seul vestige du château construit par les Évêques de Maurienne au Moyen Age. Attesté dès 1269, mais sans doute plus ancien, il symbolise le pouvoir temporel de l'évêque. Après de nombreux différends entre le comte de Savoie et l'évêque, celui-ci parvient à maintenir sa souveraineté sur le Village.
Il installe à partir de1327 un châtelain et un métral chargés de l'entretien et de la gestion du domaine. L'édifice a été détruit par Lesdiguières en 1597, durant les guerres qui frappèrent violemment la Maurienne.

Une partie des fondations de l'ancien presbytère (Mairie actuelle) sont des vestiges de ce château.

 

LA FAMILLE CASTAGNERI

L'histoire d'Argentine, pendant des siècles, a été très influencée par la famille Castagneri pionnière dans l'industrie du fer.

La première branche, celle de Gian Castagnero LENCH (1550 – 1642) était installée au Piémont. On raconte qu’il disposait de gisements de fer, d’or et d’argent et qu’il s’était enrichi en battant monnaie pour son propre compte.

L’autre branche, celle d'Antoine Castagneri, est arrivée à Argentine au début du XVIème siècle.
Son fils Pierre et son neveu Jean-Baptiste créent un véritable empire industriel fait de mines et de forges jusqu’à obtenir du Duc le privilège de "construire un artifice pour fabriquer du fil de fer, de cuivre, de laiton et du fer blanc". Ce privilège sera confirmé à Pierre Antoine qui deviendra Conseiller d’État, Président de la Chambre des comtes de Savoie, seigneur de Châteauneuf de Fraidière.

Château Castagneri

Au XVIIème Siècle, il fait ériger un château à Argentine. Cette importante construction en forme de « U », aujourd’hui privée, conserve une tour laissant penser à une construction plus ancienne.

Copyright © 2017 - Site officiel de la commune d'Argentine en Savoie - NetCréaWeb